Preuve, épreuve, éprouvé, éprouvant

Quel étrange mot ! L’épreuveÉtablir la vérité de… Ce n’est pas une question intellectuelle, c’est la rencontre d’une réalité quasi physique qu’elle soit douloureuse ou non. Elle établit la preuve que vous pouvez continuer à vivre alors que vous êtes en proie à l’énigme de la souffrance.

PICT0077.jpg

La Pieta de Moissac Pierre polychrome XVe Photo C. Destandau

Elle est bien dangereuse la tendance à employer un mot à la place d’un autre ! L’exemple du jour : éprouvé pour ressenti. La plupart du temps, on emploie le premier pour le second. Éprouver, c’est bien plus que ressentir. Sans doute le ressenti inaugure-t-il l’éprouvé. Le ressenti, ce sont les sens, c’est le corps. On ressent à l’écoute, à la vue, au toucher, au sentir, au goût. Mais après… on décante ce ressenti des sens, on l’éprouve à l’aune du réel, elle vous fonde, l’épreuve, elle vous transforme. Il y a l’avant et l’après.

L’épreuve n’est pas l’expérience, elle se renouvelle à chaque instant. Ce n’est pas l’ordalie,  bien quelle soit souvent expérience mystique. L’épreuve toute seule n’est pas l’épreuve du feu.

Nous ne la traversons pas : elle nous traverse. Elle nous habite, à la fois étrangère et familière. Une élaboration de la peine. Un chagrin innommable qu’il faut pourtant énoncer.

Et c’est étrange parce que je reviens encore à ce Shibboleth que j’esquive depuis lontemps déjà et que je retrouve dans Vies de Job de Pierre Assouline :

Schibboleth : épreuve totale et décisive qui fait juger de la capacité d’une personne.

Mais je repousse l’épreuve du Schibboleth. À suivre, donc…

Georges-de-La-Tour-Job.jpgGeorges de La Tour. Job raillé par son épouse

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

On se vouetoi ?

Dieu a dit : tu aimeras ton prochain comme toi-même. D’abord, Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me…

V O I X

Qu’est ce que vous regardez en premier chez un homme (ou un femme selon l’interlocuteur) ? À quoi,…