Cartes et boussole

Quand on se pose de drôles de questions : pourquoi le Nord est toujours en haut ?

Est-ce le froid polaire qui me donne l’idée de ce billet ? J’aime le nom : Polaire, l’étoile très brillante qui a toujours guidé les voyageurs ; elle est au bout de la queue de la Petite Ourse (bon, il faut que le ciel soit dégagé) :
Donc, elle indique le Nord. Son nom est Polaris.
Ne pas la confondre avec l’étoile du Berger, la planète Vénus, qui indique respectivement l’Est le matin et l’Ouest le soir. Elle brille très fort aussi c’est pourquoi elle était très utile aux bergers qui pouvaient facilement s’orienter dans les temps reculés lorsque le soleil était sous l’horizon.
Bref, ma question de départ – et déjà je digresse – est la suivante : pourquoi le Nord est en haut sur les cartes ?
Il n’en a pas toujours été ainsi.
L’invention des points cardinaux remonte à l’Egypte ancienne. On les retrouve dans l’orientation des pyramides. Les marins grecs s’en sont servi pour identifier les vents, les subdivisions ont donné la rose des vents.

Dans l’histoire des points cardinaux, tout commence à l’est avec le lever du soleil. L’Orient est depuis des temps immémoriaux un symbole de naissance, du début du voyage de la vie. Orient vient du latin oriens, apparaître, naître. C’est la racine du terme “orientation”, la principale façon de se situer dans l’espace. Au début du christianisme, l’Est est l’emplacement du paradis, une raison puissante pour laquelle il est placé en haut de nombreuses cartes du monde comme celle ci-dessous où figure le Christ tout en haut.

Tout change avec l’invention de la boussole de l’italien bussola (petite boîte, boussole), par le latin vulgaire buxula diminutif de buxa qui donne boîte, en français. Avec l’histoire de l’aimant qui utilise les champs magnétiques de la terre et se cale dessus, enfin, sur le Nord magnétique. Vous suivez ? (moi, j’ai un peu de mal mais ce n’est pas grave). Donc on dessinera les cartes en fonction de ce Nord.
Ici, je vais convoquer des souvenirs personnels. Pendant des années, nous nous sommes promenés, mon camarade et moi. Nous avons parcouru de nombreuses routes et chemins de France et de Navarre, d’Aragon aussi. J’étais copilote et nous circulions avec des cartes car nous aimions aller dans des coins reculés. Nous nous sommes rarement perdus et, de toutes façons, ce n’était pas grave. Je me souviens d’avoir parfois, pour trouver la petite bifurcation désirée, avoir tourné la carte sur mes genoux pour mieux comprendre la destination. J’ai un bon sens de l’orientation mais quand on ne sait pas vraiment où l’on va, sert-il à quelque chose ? Nous avons une jolie collection des ces cartes !

Cliquez sur ” Les vacances d’hier ” : ça m’a beaucoup parlé ! Et vous ? (pardon pour la publicité)
Ce qui a beaucoup changé, c’est qu’avec le GPS (Global Positioning System), votre téléphone sait où vous êtes. La carte que vous voyez est orientée de telle manière que vous êtes au centre et la direction est devant vous. Mais nous sommes ainsi séparés du monde physique. ” Analphabétisme spatial “. Je vous concède qu’en ville, c’est très pratique !

Les compétences d’orientation ont été essentielles à la survie tout au long de notre histoire évolutive.
La relation que vous entretenez avec le paysage que vous traversez ne consiste pas seulement à suivre un ensemble d’instructions. Obtenir des informations de l’endroit qui vous entoure vous aide à construire une carte cognitive.
Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous perdons peut-être bon nombre des compétences et des outils spatiaux qui nous ont soutenus pendant des millénaires.

Michael Bond, journaliste scientifique dans un épisode de la série “One Direction” de la BBC Radio 4 par l’historien et auteur Jerry Brotton.

Allez, les jeunes, n’ayez pas peur, PERDEZ LE NORD ! Ah zut ! J’ai oublié de parler du Nadir et du Zénith, les mots sont si beaux ! Une autre fois.
Je ne connais pas cet artiste iranien. Je ne comprends pas les paroles. Si quelqu’un peut aider…

 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Billet geignard

Billet où l'on s'autorise à exposer ses motifs de tristesse, où l'on se lamente, où l'on geint. Et encore on ne dit pas tout...

Spécial 400 coups

https://www.youtube.com/watch?v=zBKoUW6pwiQ Comment passer à côté de ça, hein ? Il est pas joli, le p’tit gars ? On…