Alentours… (Série “marronniers”)

marronniers-en-fleur.jpg

Je suis fan fondue de cette musique. Écoutons la ensemble.

Alentours, toujours, les atours des alentours, tout au pluriel et bien que les marronniers ne soient pas encore en fleurs, en voici une brassée (Je rappelle qu’en journalisme un marronnier est un article d’information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un évènement récurrent et prévisible.)

Alors, façon comic strip :

Grougrougrou ou l’allégresse des grues : depuis plusieurs jours, une joie dans le ciel, légers sillons calligraphiés et mouvants, aussitôt creusés aussitôt effacés. Éphémère et saisonnière beauté. (Suis quand même allée vérifier si je ne vous bassine pas trop avec ces marronniers de grues ; je trouve des articles datant de mars 2011 et mars 2010 puis octobre 2011 pour le voyage vers le sud. Ah oui, quand même…)

animaux-3934.JPGCataclop cataclop schlouk schlouk : c’est un chien heureux et ruisselant qui court à toute berzingue en sortant de la rivière. Les grues, c’est en haut et lui, il est sur la terre qu’il arpente intensément.

Dans la série marronniers, qu’avons-nous encore ? Ah ouiche, on a mis des rallonges aux jours et il y a encore un peu de lumière à 19 heures : c’est bien plus confortable et on apprécie beaucoup ce gain de vie. Je passe sur les crocus, jonquilles et autres émissaires de la saison à venir. Néanmoins – c’est le cas de le dire – ne rangez pas les cache-nez. Avis de coup de froid.

Cela fait longtemps aussi que je ne vous ai pas parlé de météo. Aujourd’hui -35°à Oulan Bator.

mongolie-voyage-khovsgol-hiver066.JPG

Et à Zanzibar, ce sera + 28°.

C’est fini pour les marronniers et les nouvelles de saison. Enfin… jusqu’à la prochaine fois. Que le printemps soit avec vous !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

D’autres regrets

Il y a les petits regrets (origami, plongeon) et puis les plus lourds, ceux qui vous laissent bien mélancolique. Dans une autre vie, qui sait ?

On se vouetoi ?

Dieu a dit : tu aimeras ton prochain comme toi-même. D’abord, Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me…
Lire la suite

Encore heureux…

Pas en dessous (36ème), pas au dessus : juste à côté pour voir en oblique ce qu'il y a de passionnant de magnifique, de petit comme un champignon ou d'immense comme le ciel... Un tango.