Malgré que… des mots et des mets

Moderato mais pas trop, malgré tout. Manger le monde sur un plateau. Cantabile.

J’aime bien quand une personne fait la faute. Surtout que cette fameuse phrase existe que je n’ai jamais réussi à caser : malgré que j’en aie.
Donc malgré : mauvais gré. Contre mon gré. Malgré moi. Mal.
Mal mais… Marcher vent debout ou de bout, proue au nord. Mal, mais menton monté : on affronte.
Malgré que.
Malgré les mauvais mots, pas moderato, moches, mordants… Pas des mots-clés pour partir dans les champs, ni des mots-valises pour partir en voyage. Non, des mots moisis, des mots maudits, mal dits. Dommage !
Alabama : c’est un mot si beau, comme une pêche melba. On maudit les malfrats, les malfaiteurs, les mauvais, les malabars.

Puis vient le moment où le monologue cesse, où le vélomoteur à devenir momo cesse de mouliner.

Pour le grand plaisir de voir le solex de Julian Key !

Vient le moment où on ne voit plus les sept mouches idiotes et molles maraudant autour du plafonnier.
Non, on entend les moineaux moqueurs. Et on se moque avec eux. On se moque du moi. On va vers les marronniers : on ne marronne plus.
Sur le balcon, on louche sur ces mini machins qui marient les couleurs hardiment ! MERCI (Photo de Une)
Bien mieux, avec une amie on mange un jardin ! ” Même les arbres “, dit-elle. Et c’est somptueux.
Des mots végétaux pour des mets verts et merveilles. Des goûts malicieux, des mélanges, des musiques de notes qui s’aiment. Des falafels et des petites lentilles jouent à l’ombre des feuilles de betterave (exquises), de fleurs de ciboule, un petit confit d’oignons et… je ne sais plus. Mémoire ! Le petit jardin déborde, le plateau est si beau que l’attaquer à la fourchette est un crime. Les couleurs riment.
Slimane est poète avec les assiettes et les mots. Il manie la magie, il organise des voyages multiples et multicolores. Tout se mange !
Merci, l’amie, nos voyages sont des symphonies folles et goûteuses. (Photo : l’amie qui aime l’anonymat et les coulisses, dit-elle)

J’avais pensé à l’immense Teodor Currentzis mais… je n’ai pas osé. Ensuit sont venues ” Les Folies “. Et puis, tout d’un coup, un autre bonheur fou. Malgré que… Voilà :

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Aïe !

En raison d’une défaillance très temporaire du bras gauche, la rédactrice en chef du blog n’est pas en…

Vous avez dit SEXE ?

httpa://www.youtube.com/watch?v=ry5vs331sMY Mysteries of love Musique de A. Badalamenti pour Blue Velvet / David Lynch Et avec un titre pareil, c’est sûr, je…