Quatrième carte postale : ROUGE

11 août 2016 chez le Rouge
Du Rouge au ROUGE mais sans violence !

On est à Tocane Saint-Apre, charmant petit bourg. On y est arrivés par hasard après s’être perdus du côté de Comberanche-et Epeluche – non non, je n’invente pas ! – et c’est l’heure de manger. Sur la place allongée et bordée de tilleuls, un petit restaurant nous appelle. Son nom  ? ROUGE ! Comment résister !

ROUGE à Tocane
ROUGE à Tocane

On s’y sent bien. On est arrivés au bon moment car un quart d’heure après la terrasse est pleine. Nous n’avons pas choisi la table avec nappe rouge mais tous les sièges sont rouges. J’explique au patron, un irlandais charmant avec un T-shirt rouge (voir photo ci-dessus), que je boirais bien un communard à l’apéritif : il est ravi d’apprendre qu’un communard est un kir avec du vin rouge.
Accroché à la façade, un extraordinaire thermomètre Martini (avec un rond rouge) clignote et fait des bonds de ludion avant de s’arrêter sur la bonne température. Le repas est exquis, le vin rouge est frais.
Nous demanderons quand même au patron pourquoi son restaurant s’appelle ROUGE . La réponse nous fait rire : le restaurant se trouve Place des tilleuls et, dit le bon rubicond, “pour un irlandais, c’est imprononçable tandis que wouge…”

J’aime les mots de Michel Pastoureau sur les couleurs. J’ai dévoré Bleu, aimé Vert bien que toute tristounette d’apprendre qu’au Moyen-Âge, cette couleur était l’emblème du mal. Il dit aussi de bien belles choses sur le rouge couleur toute en dualité., le feu et le sang, l’amour et l’enfer, pouvoir et destruction, synonyme de beauté (krasnoï en russe veut dire rouge mais surtout BEAU). La Couleur par excellence.

Dans certaines langues, l’image est restée. “Coloratus” en latin ou “colorado” en espagnol signifient à la fois “rouge” et “couleur”.

Le rouge me fait penser à la peinture ancienne, aux artistes italiens de la Renaissance, spécialement ceux du XVe siècle, comme Ucello et Raphaël, admirables peintres des rouges. Je pense à ces époques, celles où l’on travaillait les pigments naturels. Et, dans la gamme des rouges, les peintres européens ont eu très tôt une grande diversité de pigments. Ils étaient bien plus variés que pour d’autres couleurs.

Ucello
Ucello

Les deux petits macarons de devanture ne font pas vraiment penser à Ucello mais ils sont charmants ! Chin Chin !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Avant l’août…

Demain commence le mois d'août. Variations autour de mots aimés, mots d'ici et d'ailleurs, de science et de philosophie, de hasard et de joie. Dans le désordre.

AVISSSSS sur REPLIQUE

Que mes lecteurs veuillent m’excuser : à la suite d’innombrables incidents, scories, parasites et autres calamités, le billet…