Rituel semestriel

Deux fois par an j’ai rendez-vous avec elles : une fois vers le mois de mars, direction Sud-Nord et la deuxième fois en octobre, direction Nord-Sud.

Ce matin, 8h30 : je les entends. Mais là, il faut faire vite.

Parce que moi,  j’ai rendez-vous avec elles ; mais elles, passent sans prévenir, sauf par les cris qui enflent et désenflent, les annoncent et les désannoncent.

Je le proclame solennellement : LES GRUES ONT COMMENCÉ À PARTIR.

P1000286-copie-1.JPG

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Blanc

Ce matin, comme un blanc… Madame Nina, chatte de son état chez qui nous habitons, est devant la fenêtre. Elle…