Rituel semestriel

Deux fois par an j’ai rendez-vous avec elles : une fois vers le mois de mars, direction Sud-Nord et la deuxième fois en octobre, direction Nord-Sud.

Ce matin, 8h30 : je les entends. Mais là, il faut faire vite.

Parce que moi,  j’ai rendez-vous avec elles ; mais elles, passent sans prévenir, sauf par les cris qui enflent et désenflent, les annoncent et les désannoncent.

Je le proclame solennellement : LES GRUES ONT COMMENCÉ À PARTIR.

P1000286-copie-1.JPG

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

On rembobine

À 3’16, on voit très bien le saut à l’envers de Charlie Chaplin. Pardon du doublage atroce !…

Ah Melina

L’île de Samos Novembre, j’aime pas ! Alors, démarrons le avec de la chaleur, de la fantaisie, la…
Lire la suite

Homme vole !

Jouiez-vous à Pigeon vole ? Quand j’ai vu passer cet attelage, entre dune et eau, j’ai pensé Homme…