B(r)ouillons de culture

Très joli mois de mai, fais ce qu’il me plaît. Suis vraiment gâtée :

carlota.jpg– Bon c’était en avril mais vu et entendu l’extraordinaire tandem Pascal Quignard/Carlotta Ikeda autour du texte du premier (Médéa Édit° Ritournelles). Midi. Médée médite dit-il.pascal-quignard.jpg

Tragédie de femmes folles d’aimer sans retour, texte d’une profondeur de ténèbres, corps entre le battement de cil et le ravage intérieur. À couper le souffle.

quatuor1

– Enfin vu l’auditorium de Bordeaux : plein de quatuors à cordes à l’occasion du Concours international, des tout frais croisant l’archet en virtuoses, du son au petit poil ! Une orgie de Haydn, Beethoven, Janacek, Chostakovitch  et tant d’autres. Demandez le programme :    http://www.quatuorabordeaux.com/website/concours_international_de_quatuor_a_cordes_de_bordeaux_2010_&400&4.html

Vais aller en écouter d’autres : c’est jusqu’à la fin de la semaine. On vibre. Que le meilleur gagne ! En video, le Quatuor Arranoa qui est en lice.

Ha1.jpg

– Allez, courez voir Hannah Arendt ! Ou amenez votre clé USB à l’Utopia et faites le charger (5€) À voir d’urgence, à écouter, à suivre, ça dérange, ça bouscule, c’est admirablement joué (le mot n’est pas de mise), on y est. On réfléchit avec elle, on est son étudiant, on essaie de comprendre les détracteurs de ses théories.Hann2.jpg

On a mal pour elle – mais pas trop car elle est debout, la dame – lorsque les attaques sont violentes. ” Je n’aime pas les peuples, j’aime mes amis ” dit-elle.

Moi aussi, j’aime mes amies, celles qui m’accompagent, m’offrent, me suggèrent, m’amènent, viennent avec moi, partagent. Qu’elles soient remerciées. 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Micocoulier

Le Rappel des Oiseaux / Rameau par les Frères Assad (que j’ai eu le grand bonheur de voir…

AVISSSSS sur REPLIQUE

Que mes lecteurs veuillent m’excuser : à la suite d’innombrables incidents, scories, parasites et autres calamités, le billet…
Lire la suite

Bé-at BAH !

Faut pas croire qu’on passe son temps là à râler et se lamenter ! Même si c’est trop, trop fort…