C’est pas vargeux ! (Canada suite)

lieux-1576.JPGOuin, c’est pas vargeux ! traduction : c’est pas fameux ! L’amie canadienne m’envoie un courriel et me dit de rectifier : au lieu de dollar, ce n’est pas “pièces” qu’ils disent mais “piasses”. Je transmets.

Je ne peux quitter Montréal si vite… J’ai un bout du cœur encore là-bas… Des voix avec et sans accent, des paysages enneigés, des bouts de terrasses tout blancs avec les traces de pattes des mouettes, un jardin botanique immense avec ses promesses de lilas et de rhododendrons. Comme si le fait d’avoir laissé le printemps naissant ici et d’avoir retrouvé l’hiver au Canada avait ouvert une parenthèse et l’avait refermée, un crochet dans l’espace/temps, un bégaiement du temps, un hoquet de l’espace.

Je suis là, c’est certain, j’ai atterri, c’est sûr… Mais la neige est dans mes yeux et les stalagtites ponctuent mon horizon.

Ici, bien sûr, l’hiver est FI-NI.

lieux-1634.JPG

Ici, lilas et tulipes fanfaronnent.

Ici, cerisiers fleurs pavanent et pivoines se préparent.

Là-bas… il mouillera ou il fera encore frette, il y aura du frimas dans les vitres, encore un peu. Et pis, l’auront eux aussi leur printemps.

http://www.youtube.com/watch?v=py1Q2h8Tec8

Photos Clarisse Mèneret

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

petit message

  Alerte rouge Par un caprice de la machine (et aussi sûrement  une erreur humaine), l’article d’hier sur…
Lire la suite

Billet youps tralala

Des petites choses joyeuses et discrètes - apparition, ténuité, douceur - donnent envie de chanter, même si on en met quelques unes à côté (comme disait un grand pianiste français dont j'ai oublié le nom)

La note bleue

Paris, 1841, discussion sur le reflet, les sons en musique et les tons en peinture entre Delacroix, Georges…