À feu doux !

Billet sens dessus dessous :2010.JPG

Photo Clarisse Mèneret

Sur le feu, des tas de trucs mijotent ! Gloub gloub swingue le bouillon comme dit l’ami Minvielle. M’en direz des nouvelles. Faut que ça cuise à feu doux mais le printemps s’impatiente. Et moi, je cours après, à touiller, à épicer, à re-touiller, à assaisonner de saison et pas de recette pour une ” saison pressée que nous ne prendrons pas le temps de boire “! (Coucou, Marie-Lou).

En avril, ne te découvre pas d’un fil de haricot, honore tes saints de glace, ne crois pas aux dictions (enfin, pas trop) et cultive ton jardin.

L’printemps prend pas son temps et trop de casseroles à la fois cuisottent, concoctent et à trop tambouiller, j’y perds mon latin de cuisine.

Aucun rapport sinon peut-être l’urgence : j’aime complètement et passionnément la musique qui suit !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Un petit vrac de balcon

Sur le balcon il y a ... inventaire à la Prévert, oui, pré vert. Il en manque beaucoup, surtout les ratons laveurs. Demain, peut-être.

Les contrastes

Des jours où le calendrier mélange ses pinceaux. Du coup, les couleurs font les folles. Schizophrénie du pays. D’un…