Ouvert la nuit

Étrange de démarrer la soirée par le défilé d’un minable groupuscule nommé Renouveau Français – nationaliste, catholique et contre révolutionnaire – chantant de minables chansons de boys scouts attardés, brandissant des flambeaux et des slogans minables. Je leur accorde trois petites lignes. Voilà, c’est fait.

P1010198.JPG

Les lièvres de H. L. Barye

Samedi 19 mai. Nous, on était là pour la Nuit des Musées et ça valait le coup. Ou comment se culturer sans s’emm… et même en s’amusant ! Sympa l’idée de distribuer des masques :P1010204.JPG oui, je sais, les petits amours derrière moi sont ravissants. C’est seyant. Je n’ai pas osé présenter les photos de mes petits camarades par peur d’être attaquée en justice mais avec son accord, voici Clarisse masquée dessous :

P1010222.JPG

Sympa aussi les musiques façon flash-mob – ou smart mob foule éclair ou foule intelligente – et l’art déambulatoire ! Dans les grandes pièces du Musée des Arts Décoratifs, la ballade est jolie et on entend les chanteurs – a capella, s’il vous plaît – avant de les voir ; ils apparaissent et disparaissent. Ou alors, ils nous font un final devant le Musée et la nuit devient italienne avec le Va pensiero de Verdi. C’est simplement beau. On reviendra. 

P1010216.JPG

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Pintades

Tout a démarré avec la pintade, en portugais pintada qui signifie poule peinte… Que lis-je à ce sujet, dans…
Lire la suite

Rose des vents

Et voilà, il suffit de quelques jours décoiffés pour que j’abandonne les écrans et me lance à la…