Blanc

Ce matin, comme un blanc…

Madame Nina, chatte de son état chez qui nous habitons, est devant la fenêtre. Elle a déjà une belle vie derrière elle et pourtant, ce matin, elle s’étonne. Elle regarde le ciel puis le sol… puis de nouveau en haut et en bas. Elle nous regarde aussi. Sa petite tête se tourne dans tous les sens. Pas de doute : il neige.

neige-2-dec-10.JPG Photo Clarisse Mèneret

Et nous entrons dans un hors-temps, dans les parenthèses d’un silence ouaté, dans l’haleine blanche des flocons. Voilà, il faut aller faire quelques ” pas sur la neige ” avec Debussy et Richter, ne voir du rouge-gorge que le rouge de la gorge, comme un petit coquelicot. 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Sam Francis

Je m’imagine la  musique comme quelque chose de très loin dans l’espace, qui existe depuis toujours, et qui…