… et autres bestioles

Un peu capillotractée, ma musique, mais j’ai pris un tel plaisir à retrouver les Animals…

DSC01680.JPG
Où que j’aille, j’en rencontre ! Et j’ai l’immodestie de penser qu’ils viennent vers moi. En fait, c’est moi qui vais vers eux. Parfois, ils se laissent approcher. Même lorsque j’en ai peur – et cela m’arrive – je suis fascinée.Couleuvre-juin-2012-Burk-CMD.JPG ANIMAUX = êtres vivants.
(à droite, grosse couleuvre qu’on ne voit pas très bien mais… et dessous le petit charteux chic de Mérignac, l’écureuil de Montréal, la mante dite religieuse rapportée d’une ballade dans un vêtement, la coquette coccinelle)
Et je dis rencontre.
P1020251.JPG

Parce que c’est le sauvage ou 

l’inconnu

avec qui communiquer se fera sans mots avec des gestes très calmes ou un petit bruit, sifflement, claquement de langue, pour attirer doucement l’attention, ou bien rien du tout, collision muette, regards croisés.

DSC00660.JPG

Ou pas de communication… Mais, parfois on s’est vus, c’est sûr.

P1020286

Et elles sont si nombreuses dans mes souvenirs, les bêtes, certaines si précisément, traces, dessins d’une tête ou d’une patte en calligraphie dans l’œil, élégance d’une démarche, dentelle d’une aile, forme de l’écaille ou couleur d’un museau.P1010066-copie-1.JPG

Je suis riche d’un bestiaire inouï.

D’une arche de Noé gigantesque.

Comblée de leur existence.

En amitié avec toutes.

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Nana Massart
Nana Massart
il y a 10 années

Te souviens-tu de notre ménagerie à Marrakech? L’élevage des vers à soie dans la cave, les souris blanches bouffeuses de rideaux, la cigogne venant se reposer, les tortues cavaleuses, le rat
palmiste, les batailles des fourmis noires et rouges, les oiseaux dans les faux-poivriers, les abeilles dans le mimosa, notre petite poule blanche amoureuse du chien du voisin… Déjà “enfants”
nous étions rudement bien entourés…C’est cela la vie.

TempesduTemps
TempesduTemps
il y a 10 années

Tu parles s’ils sont là, bien présents au chaud de la mémoire ! Et les merlettes commentant le passage de la tortue et le crapaud Azor de maman qu’elle arrosait tous les soirs… Et les guêpes
des sables dans le bougain, et les margouillats… Et le SCORPION !

Grancapodeipipistrelli
Grancapodeipipistrelli
il y a 10 années

Bon, c’est un fait exprès pour s’attirer une remarque ? pas un mot sur mes congénères? Bon, je ne proteste pas pcq Tempesdutemps a déjà montré (avec talent) son intérêt pour elles. 

PS : c’est quoi cette version “soft” de Don’t let me be misunderstood? 

TempesduTemps
TempesduTemps
il y a 10 années

Ah quand même… Qu’est-ce qui faut pas faire (ou ne pas faire) pour avoir de vos nouvelles ! Mais vous savez bien , Grancapo, quelle place tiennent les petites bêtes exquises…

Oui, pour la version de Misunderstood des Animals, c’est vrai, mais j’avais envie de douceur… Z’aimez pas du tout ?

Brigitte giraud
Brigitte giraud
il y a 10 années

Ca rocke dur, dur !!!

Moi, la photo que je préfère, c’est la 1. Avec un autre être vivant, une autre drôle de  petite bête… (sourire)

TempesduTemps
TempesduTemps
il y a 10 années

YEEEEEs, Baby ! T’étais trop petite à l’époque de cette chanson mais ça balance…

J’aime aussi beaucoup cette photo de mon fiancé : un moment parfait avec un chat-vache (à cause des taches de sa robe) mais très gentil et un rouquin tignous et vif comme l’éclair. Chats du lac.

(Si je serais une bestiole, ce serait girafe)

véronique
véronique
il y a 10 années

Tu as quelques atomes crochus avec Jean Paulhan, tu sais ! Je m’amuse actuellement à réunir son “bestiaire fabuleux” (ça foisonne, ça grouille, ça gigote, ça fourmille…)

TempesduTemps
TempesduTemps
il y a 10 années

C’est de lui que j’ai appris que belette c’est petite belle… alors, de ces atomes, crochus ou lisses, je suis toute honorée. Tu me parleras, j’espère
de ce bestiaire.

Vous pourriez aussi aimer

ANDANTE

Andante du verbe Andare. Aller, cheminer à pas égaux, veut dire, sur tout pour les Basses Continues, qu’il…
Lire la suite

Non mais…

Et voilà comment commence l’année, inventaire à la Prévert : – un blog chez un nouvel hébergeur, une petite…