Rencontres

La Tchoutchoune d’Abigaël
Les grues, les photos de marc Riboud, les chats de l’Abeille : quel mezcla !
Où l’on reparle des grues :
Dans mes marronniers de l’autres jour, j’ai oublié le passage des grues : vous y avez droit deux fois l’an ! Donc, aujourd’hui, 17 février de l’an 2014, elles sont passées, nos amies. Et c’est toujours une rencontre, même fugace. C’est un passage.

Ensuite, et ça c’est une vraie rencontre, Marc Riboud dont les photos de Chine sont à la base sous-marine. Faut-il que certaines soient parfaites pour résister à cet accrochage, à cette foule, attentive certes, mais foule façon “dimanche pluvio/dimanche expo” … Beaucoup, beaucoup de photos, accrochées très serrées. Fil rouge difficile à attraper, à tenir : chronologique ? NON. Thématique ? NON. Juxtaposition qui évoque les énormes changements de l’énorme contrée. Quelques éblouissements dans la série portraits.

Frustrée par la quantité, faut l’faire ! Découragée par les petits cartons (bien placés par contre, en dessous des photos) explicatifs avec date et souvent citations de Riboud. À se faire en plusieurs fois, je pense et par beau temps.Riboud-Chine1.jpg Autre rencontre de la semaine : les chats de mon amie et voisine Abigaël (6 ans) que j’appelle Abeille. Elle, je la connais depuis longtemps et elle a décidé qu’on s’aimait. C’est tout. Mais ses chats, vus par elle, c’est irrésistible ! Elle a bien voulu (contre 2 hiboux et 3 girafes à coller, quand même !) me les prêter et je vous les montre : honneur aux filles, voici Tchoutchoune : toutchoujnette-abi.jpg.jpg

Et son pote, Pacman, chat doux et soyeux de 22 ans, un roi :

pacman-abi.jpg.jpg

Ça me met en joie, ça plus les violettes plus les grues plus quelques phrases de Bobin sur la musique “respiration, marée, longue caresse d’une mains sur le sable”, oui de belles rencontres.

Allez du coup, vous avez droit à une musique respiration :

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Bestiaire décroissant

Le règne animal d'un tout petit pays entre prairies et rivières, ciel et terre. Du beau monde !

Les “boutures”

Et voici qu’avec ces après-midi pluvieux, on veut ranger… Il faut commencer, c’est impératif, par dé-ranger. Et ça…
Lire la suite

Billet youps tralala

Des petites choses joyeuses et discrètes - apparition, ténuité, douceur - donnent envie de chanter, même si on en met quelques unes à côté (comme disait un grand pianiste français dont j'ai oublié le nom)