J’aurais aimé…

H-Lambert-Fete.jpg

Personnage de fête, 1963

Oui, j’aurais aimé écrire un billet splendide, éclatant, ” beau et mien “… Et puis mes yeux se posent sur ce catalogue d’Henriette Lambert que je dois rendre et puis et puis … ce sont de petites choses têtues qui m’entêtent, des objets patients, une douce détermination, couche après couche jusqu’à ce que l’immatérialité  et l’essentiel soient là : haïku pictural. Toiles investies par le ciel, objets volants qu’aucune rationalité n’atteint, hélicoptère, cerf-volant etc. Et pardon pardon pour les reproductions qui sont si loin des vraies couleurs !

H-Lambert-toiles-anciennes.JPG

Et je suis reconnaissante de ce que j’éprouve à regarder cette peinture : la tendresse. J’essaie d’imaginer la femme, seule dans son atelier, dans sa vie : elle peint, peint et peint encore des Petits objets solidaires, 1970.

Elle se dit manuelle ; on voit bien qu’elle l’est mais au-delà de la main, on voit bien que la main sert la vision avec modestie, fidélité et constance ; mais elle nous emporte haut, là où l’on perçoit la rondeur de la terre. Et soudain, on est gagnés par une grande joie intérieure.

 

P. S. : Et pour mon amie peintre et madrilène qui sait sans doute qu’Henriette Lambert fut pensionnaire à la Casa Velasquez, ceci :

H Lambert Madrid

 

Exultation is the going

Of an inland soul to sea,

Past the houses – past the headlands –

Into deep eternity  […]

Emily Dickinson

 L’exultation est le chemin
D’une âme intérieure à la mer,
Qui longe les maisons – qui longe les promontoires –
Vers une profonde Eternité […]

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Merci !

Nana, Merbel, Dr J’Gairi, Denis, Marie, Martin and Co : merci pour vos encouragements. Les épaules reprennent du service,…

ENFIN !

http://www.dailymotion.com/video/x2dgzf_ravel-piano-concerto-in-g-major-arg_music (Comme souvent Deezer fait la tête ! Alors on cherche ailleurs… De toutes façons, on s’allonge, on…