De tout un peu, de l’eau bientôt

La libellule
On va bientôt partir…

J’aime cet entre-deux : on est encore là mais on va partir. Le temps fait pareil : il a un pied dans l’été et un autre dans une saison qui n’existe pas. Il danse un peu bancroche. Hier, fin d’après-midi, le ciel jouait à ça :

soirée juillet 2016
soirée juillet 2016

(Au passage, je trouve scandaleux que ce soit le même mot qui désigne le TEMPS qui passe et le TEMPS qu’il fait.)
Autre exemple, on procrastine sur un truc et puis on se dit : “Oups ! attention, plus que 5 jours pour faire ça sinon, c’est râpé !” ou inversement ” Au point où on en est, ça attendra mon retour.”
Ce qui est important, où l’on va, c’est l’eau : on a choisi un coin où jouxtent deux rivières, un moulin, un lac et un petit canal : la totale. À cheval sur deux départements qui portent des noms de rivières. Un pays avec plein de noms en -ac (pour aqua = eau). Le chien est très content même si la laisse – au moins 8 mètres quand même) est obligatoire à cause des ragondins.

La rivière
La rivière

Et on emporte les chaussures exprès pour aller dans l’eau quand-on-ne-sait-pas-trop-ce-qu’il-y-a-au-fond. Et on s’en fiche s’il pleut : on se baignera quand même !
Présentement, on pense qu’on aura à penser à rien, qu’on sera déconnecté de tout. Se baigner, lire, manger, dormir. Et peut-être écrire.
On attend le silence comme un cadeau, un silence d’oiseaux, d’eau et d’arbres.
Un bistrot ou deux, peut-être, si l’on en trouve des sympas. On est sauvages mais les marchés et les bistrots, quand même, pour entendre le parler du pays !
On aura une pensée pour les plages bondées en plein cagnard, pour les embouteillages et les embouteillés, pour les files d’attente, pour les gaz d’échappement des autos-motos-bateaux, on boira même un coup à leur santé et… on écoutera les grenouilles et on regardera les libellules.

La libellule
La libellule

Et parce qu’on se fait une joie de tout ça, on danse le fandango, le fan-dingo, le fan dans l’eau avec Jean qui fait des ronds dans l’eau (mon chouchou en ce moment, Jean RONDEAU).

http://www.dailymotion.com/video/x35b59o_jean-rondeau-clavecin-keyvan-chemirani-zarb-et-thomas-dunford-theorbe-improvisations-sur-un-theme-de_music

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Duffy

Toute petite déjà, Duffy m’enchantait ! Je crois que c’est un bouquet d’anémones que j’ai vu en premier…

Polygraphies

Je suis absente quelques jours, au bord d’un lac, non loin du pont-canal le plus beau du monde.…