Michel Naslot, l’ami de l’immatériel (et des matériaux)

Tétras – Bois précieux Copyright Michel Naslot
Où l’on évoque le travail de Michel Naslot, sculpteur…

En image à la une : Tétras – Bois précieux,  © Michel Naslot 2015

Il est comme ça, Michel Naslot : tout l’intéresse. Il s’enchante du bois, il se ravit du métal et du bronze, il se régale de la terre. Et à la fin, tout reste aérien.

En exergue de son site (très bien fait : http://www.michelnaslot-sculpteur.com/ ), cette phrase superbe de Roland Gori : …Il nous faut retrouver cette liberté de désirer en vain. Et elle parle pour Michel et de Michel, cette phrase. La liberté de désirer… même en vain. Le Désir se suffit à lui-même : il est synonyme de vie. Cette vie fine et/ou puissante qui est présente dans tout son travail.

Clair de lune - Bronze 1986 Copyright Michel Naslot
Clair de lune – Bronze  © Michel Naslot 1986

Et j’ai mis longtemps à comprendre pourquoi je pensais à Ravel en regardant le travail de Michel Naslot. C’est peut-être que le premier tente de faire ressembler son œuvre à de la matière (notamment Jeux d’eau, il paraît que même la partition ressemble à de l’eau). Et avec le second, c’est la démarche inverse : on part du matériel pour aller vers l’immatériel.

Le Bélier 2016 Copyright Michel Naslot
Le Bélier © Michel Naslot 2016

Et pourtant, Michel est un gourmand et même un gourmet – le Désir, toujours : il faut l’entendre parler d’une couleur ou d’un morceau de bois : il les goûte, il s’en pourlèche les yeux, “j’en ai l’eau à la bouche” dit-il, bref il se délecte.

Deux mots me viennent toujours quand je regarde ce qu’il crée : profondeur et élégance.

P.S. : Quand je l’ai rencontré, Michel travaillait à la FNAC. Eh oui, il aime aussi la musique, les musiques. Il m’a fait écouter un jour une superbe chanteuse irlandaise mais je ne l’ai pas retrouvée. C’était il y a longtemps. Alors j’ai pensé qu’un petit Ligeti… Façon de parler : Ligeti n’est jamais petit, surtout quand il peint l’arc-en-ciel !

 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Delacroix le marocain

Les carnets de croquis : c'est vivant, ça parle, ça danse ! Et quand ils évoquent de façon si juste le pays bien-aimé, on est heureux !
Lire la suite

Chanson turque…

YOUN SUN NAH J’avais déjà parlé de cette chanteuse et une amie en reparle et moi, je repars…
Lire la suite

Vrac de septembre

Entendre Barbara Hannigan parler de Reinbert de Leeuw : une grande émotion. Laquelle appelle d'autres émotions dont cette Rêveuse de Monsieur de Sainte Colombe. S'en remet-on ?