Pensées-cailloux 4

La quatrième pensée-caillou

4 – La pensée-caillou transparente

Comme la couleur de l’air, ce matin, une blancheur crémeuse, une pensée du provisoire. La transparence de l’attente. À y regarder de plus près, le caillou est traversé en son cœur par de fines traînées très pâles. Pâleur de la patience.

Petit caillou blanc transparent dans une attente du rien, de l’inattendu.

Faire que la pensée du jour ne soit pas qu’attente et pourtant voir que tout n’est qu’attente, même et y compris ce losange de ciel incolore pris entre quelques branches de chênes. Transparence d’une pensée perdue.

Janvier 14

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

RIEN

À peine pouvoir allumer l’ordinateur : chauffe et fait du bruit. Seule musique à écouter : de l’eau…

Noms magnifiques

Qu’un danseur fameux s’appelle Millepied, cela m’enchante ! Il y avait bien Marius Petitpa, danseur chorégraphe aussi. Le…

L’avenir

L’avenir fait marche arrière. Nous parlons à nos poches. Ce sont des temps qui, revisités, se présentent embellis…