Les Day Lewis, de père en fils

Dans la famille DAY LEWIS, le père et le fils.

La rouge avancée de la vie/ Contracte l’orgueil, fait appel au sang commun,/ Bat le chant en une lame unique,/ Fait du chagrin une grenade sous-marine./ Va donc avec de nouveaux désirs,/ Car là où jusqu’alors nous bâtissions et aimions/ Est un no man’s land, et seuls les fantômes peuvent vivre/ Entre deux feux.”cecil_dl_1_thumbnail.jpg  Texte de Cecil Day Lewis, poète de haute volée, admirateur de Thomas Hardy, engagé dans les Brigades Internationales, traducteur du Cimetière marin de Valéry…. Et j’en passe. Pour la petite histoire, il a écrit de nombreux romans policiers sous le pseudo de Nicholas Blake et notamment The Beast must die dont Claude Chabrol a tiré, en 1969, Que la bête meure.

Le fils maintenant, Daniel Day Lewis : immense acteur, très engagé dans ses rôles, identifié aux personnages qu’il incarne, border-line et extrême mais d’une présence d’ouragan. 

[…] il s’est permis de refuser nombre de grands rôles pour mieux disparaître. Un jour, on l’a retrouvé cordonnier dans une petite ville d’Italie. Ou ailleurs. Avant de revenir dans les studios sans explication. Il n’en faut pas davantage pour se faire une réputation de timbré. […] dit Assouline dans son blog La République des livres. D.-Day-Lewis.jpgIl est comme ça, Daniel, il fait tout à fond, c’est un irlandais pur jus ! Excessif et fêlé, comme on les aime ! Peut-être que les familles sont presque toujours folles et que parfois – doit-on s’en plaindre ? – quelques rejetons cinglés trouvent l’art pour survivre.

La photo de Daniel n’est pas très parlante mais il ressemble à son père alors, c’est elle que j’ai choisie. De toutes façons, il change compètement de tête selon les rôles !

 La video sélectionnée est également un choix bizarre – car le film Nine n’est pas le plus représentatif de la carrière de l’acteur – mais on y voit une jolie petite auto blanche et plein de belles femmes… et j’en connais à qui ça fera plaisir !

Voir toute la filmo de Daniel Day-Lewis sur Première ou Allociné… ou vous voulez, en fait !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Écritures de l’eau

L’eau calligraphie. Elle écrit. Les oiseaux comme nous hiéroglyphent, avec leurs pattes. Nous déchiffrons le tout, vaguement. Les…
Lire la suite

Compter les prunes

Généreuse nature : les pruniers en folie cette année. Il y en a pour tous les goûts. Ramassez vite. Tout doit disparaître. Les oiseaux aideront, eux et d'autres bêtes, on l'espère !