Explication des oiseaux

Indispensables oiseaux !

Donc, les oiseaux : cette après-midi, je nous promenais, le chien Django et moi, le chien me promenait tout en se promenant ou l’inverse, peu importe, lorsque j’ai entendu, dans un des immenses platanes un “toc toc” que j’ai immédiatement identifié comme celui du pic (l’oiseau). J’ai entendu d’abord, cru identifier, puis vu, un tout petit machin sans queue qui s’est envolé. De retour chez moi, direct le livre-à-oiseaux et… je découvre que la copine Sitelle Torchepot fait aussi toc toc sur les arbres. C’était donc elle.

sittelle-torchepot-sitta-europaea
Sittelle torchepot.

Petit haïku pour la route et de circonstance*

C’est elle !

C’est la sittelle !

Hélice à l’envers des vieux chênes

Capeyron, sept. 2006


Sauf que là, elle était dans un platane. Elle ne chante pas trop alors je mets le chant d’un autre voizeau :

Quand je pense que j’avais prévu de parler d’Elisabeth Badinter et des mères !

L’imagnation c’est de la mémoire fermentée. Quand on perd la mémoire on perd sa faculté d’imaginer.
 Antonio Lobo Antunes

 Pour écrire il ne faut pas être trop intelligent, il faut être un idiot fulgurant.
Antonio Lobo Antunes

*Petite pub : les haïkaï paraitront prochainement dans un livre publié aux édtions du Greffier

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Convalescence

Loin… enfin au moins à 140 kilomètres, vers le Nord. Un autre pays. Les étangs encore gelés qui…