Repentirs

Rectifications sur le billet d’hier ” Très beau, très loin : merci Martine Dubilé ”

Rapide petit billet mais d’importance, je rectifie les erreurs commises sur le billet d’hier (à propos de l’exposition de Martine Dubilé et de mon voyage à Fécamp)
– Le tableau de Martine Dubilé n’est pas un de ses Blockhaus mais une Estacade (ainsi que je le précise à Horus dans un commentaire)
– Je n’ai pu, pour des raisons techniques, proposer l’affiche ou flyer, bref, le visuel de l’expo en image de UNE : le format imposé coupait forcément une des informations. Il se trouve donc en fin de billet.
– Je n’ai pu retrouver le nom du peintre du navire en détresse. Je ne l’avais pas noté sur le moment et Google images ne le connaît pas. Toutes mes excuses
Et ceci n’est pas une erreur mais je préfère encore de morceau de Piazzola :

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer