Naissance d’Erato

Naissance d’un banc-poème, collaboration pour un objet poétique

Tout commence par l’amitié. Un artiste, il s’appelle Michel, il aime ce que j’écris. Chance.
Il conçoit ERATO, qu’il me dédie et que j’aime. Elle est fine, élancée. C’est la muse de la poésie lyrique et amoureuse. Ce n’est pas Terpsichore mais elle danse !

Erato – Michel Naslot dédiée à Claire Massart

Un jour, Michel m’explique que dans une ville de France – dont j’ai oublié le nom – ils exposent des bancs-poèmes : des œuvres où se mêlent sculpture et texte. Nous trouvons l’idée épatante !
Puis les aléas de la vie font que nous ne pouvons participer à cette manifestation. Mais l’idée reste, elle fait son chemin, elle germine… De plus en plus précise dans l’esprit de l’ami sculpteur.
Quelque temps plus tard, il me dévoile son projet et ce qu’il attend de moi : voilà, le banc sera comme ça et tu écris un texte. On l’écrira SUR le banc et Erato fera partie du voyage. Nous parlons, nous discutons, formes, couleurs, esprit du projet… Que voulons-nous faire ? Où voulons-nous aller ?
Les bancs sont immobiles en principe mais pas le nôtre. Voyager donc, sur un banc-bateau. Les images arrivent, la brise souffle, Erato chante.
Nous travaillons, chacun de notre côté, puis ensemble. Je tourne autour de la sculpture qui prend forme, je l’écoute.
Michel lit mes mots. On affine ensemble.
Je pense aux muses. À Bordeaux, elles couronnent le Grand Théâtre. Je pense à la Grèce et ses îles… et la nave va. En photo de Une, le banc-poème, sculpture Michel Naslot, Erato en proue, calligraphie Jean-Yves Casaux – qui a une des plus belles écritures que je connaisse : merci à lui de nous avoir prêté sa plume – et mon texte, ci-dessous.
Il ne reste ” plus qu’à ” faire voyager ce banc-nef, à trouver des lieux accueillants, des ports où accoster, des promeneurs-lecteurs qui écouteront Erato leur chanter son ode à la beauté.

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Modèle

Les modèles des peintres. À quoi servent-il ? Sont-ils prétexte, pâtes à modeler, d'autres présences qu'eux-mêmes ?
Lire la suite

Gifto

Les cadeaux présents, contenu contenant, douceur dedans dehors, et un poète qui nous a fait tant de cadeaux !