Mauvais genre

Où l’on essaie de faire le point sur le mot GENRE (qui est du genre masculin).

Petit récapitulatif ” spécial frérot “

Et maintenant, le GENRE avec, en introduction, un chef-d’œuvre, que dis-je, un monument musical :

http://www.dailymotion.com/video/x9jhdj_est-ce-une-fille-ou-un-garcon_music

(ou ↓)

Mon billet s’intitule Mauvais genre, expression que l’on entend plus guère. Par contre, le terme GENRE est cuisiné à toutes les sauces. J’ai désespérément cherché une image qui était dans mon livre de lecture quand j’étais en C.P. : une maison française des années cinquante, maman essuie la vaisselle, papa lit le journal en fumant sa pipe, deux enfants jouent, la fille avec sa poupée, le garçon avec une petite voiture. J’ai trouvé ça :maman-cuisine.jpg

Mina-lave.jpg

Personne ne regrettera, j’espère que ces représentations soient légèrement  dépassées : ce pourrait être un petit garçon qui regarde ” la mère ” faire des crêpes. Et un homme qui lave ses chaussettes.

La théorie du genre n’existe pas. Tout le malentendu vient de notre sale habitude de plaquer des termes anglais sur le français : en l’occurrence les gender studies, qui sont des études américaines ayant pour objectif de comprendre et si possible résoudre les inégalités homme/femme. La bonne traduction eut été ” études sur le genre ” au lieu de théorie du genre qui induit de l’idéologie et du politique.

Dans la sensibilisation des enfants au civisme et à l’égalité, au même titre que le racisme, le danger des drogues, l’écologie, n‘est-il pas normal de faire entrer la discrimination sexuelle ? Et voilà que s’installe une hystérie sur l’Enseignement obligatoire du genre au motif complètement fantasmé qu’on va obliger les petits garçons à mettre des robes et à jouer à la poupée ! Non, ce qui est recherché dès l’enfance, c’est l’égalité des hommes et des femmes quelle que soit l’orientation sexuelle, et bien entendu, la sensibilisation à la discrimination donc à l’homophobie. Ce n’est pas la biologie qui est remise en cause mais les influences sociales qui programment les enfants.

Je pense qu’il y a bien des familles “normales ” où l’on s’alarme si un garçon aime faire la cuisine et les couleurs pastels et si des gaminettes n’accordent pas un regard à la poupée apportée par le Père Noël ! La Peur, toujours la peur…

Et puis tiens, j’y pense, je suis bien contente d’avoir un chéquier, moi !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

R.A.S.

Il y a des jours comme ça... on a envie de se plaindre. C'est moche mais ça soulage.

Perpète

Je mets la video car deezer ne veut pas me donner cette version et je ne veux que…
Lire la suite

Sur le pont du Nord

Finalement, que dit-elle cette vieille chanson ? Qu'il ne faut pas qu'une fille aille danser toute seule sinon elle perd sa ceinture dorée. Sa ceinture et le reste... Bon, le pont s'effondre, elle en meurt même si c'est son frère qui l'a emmenée. Continuez l'interprétation et cherchez l'erreur. À l'origine de ce billet, l'invraisemblable, l'incroyable, la terrifiante histoire de Cologne et d'ailleurs [...]
Lire la suite

BRUIT

Tout ce que le bruit veut dire ! Et plus particulièrement, celui que vous ne supportez pas.