Juin

JUIN

Le soir tombe toujours et l’on ne s’en remet jamais tout à fait, même en juin, temps de l’extrême journée, musique polie mais sauvage au fond.

Rappelle-toi ceci, enfin : c’est le silence qui arrive quand la colère s’est tue. Le silence rageur est une parole avortée.

MEMORY : la qualité du silence, celui des Japonais.

Et cette Asie où je t’ai poussé, comme si à travers toi, je m’envolais vers elle, altérée, alertée. Je La vois… Ses couleurs… Jusqu’à devenir jonque, jaune et rose. Mes images d’Elle sont délirantes : c’est un rêve, violent et musical.

Je l’appelle en ta conscience, écho.

Jardins encore : je t’y envie, ensanglanté d’érables nains, prenant ton vol sur les hérons d’or, aimant les hommes pour leur regard de bronze et les dieux à jamais silencieux : KAMAKURA !

 

KamakuraDaibutsu.jpg

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Avril (Memory)

        AVRIL         Un jour, un orage avait tout métamorphosé, la couleur…

Février ( Memory)

FÉVRIER       Joignant l’ultime à l’agréable, tu partais sans bruit le matin très tôt. Je faisais…

Novembre

NOVEMBRE         Novembre ancien, orient de terre : mort de tous les soirs, par contumace…

Janvier

    JANVIER       Laisser la peur prendre toute la place, ne plus l’encercler, la laisser…