Les Freedom Riders : une page noire

Chouette pays, les States – comme disent les gens branchés ! Beau, vaste, démocrate… Comme nombre de pays, ils ont leurs pages noires (sans jeu de mots).

freedomRiders.jpg

et l’histoire de Voyageurs de la liberté est à la fois noire et blanche.

Hier, en ce 10 mai, commémoration de l’abolition de l’esclavage, j’avais une pensée pour ces activistes, les Freedom Riders. Mai 1961 : bien que la loi ait annoncé la fin de la ségrégation dans les transports, les noirs sont encore relégués au fond ; ils ont aussi ” leurs ” salles d’attente. Alors, répartis en plusieurs groupes, hommes et femmes, blancs et noirs, ils prennent des bus des lignes régulières et veulent rallier le Sud profond. Un objectif : faire appliquer la loi. Un credo : la non- violence.

riders.jpgAu 11ème jour de voyage, ils arrivent à Anniston (Alabama), une foule attaque un des bus et crève ses pneus. Obligé de s’arrêter, il est alors attaqué à la bombe incendiaire par la foule qui l’avait suivi en voiture. Le bus est en flammes, la foule bloque les portes pour que les freedom riders brûlent vifs. Un agent du FBI réussit à ouvrir les portes. Les militants sont violemment battus alors qu’ils tentent de s’enfuir.

Ils le disent, les gars du Sud : ” Nous n’accepterons jamais l’intégration raciale ” ” On les hait ” .

Un autre bus du freedom ride atteint Birmingham, les militants sont battus par des membres du Ku Klux Klan protégés, eux, par la police. Le bus suivant  arrive peu après et ses passagers sont tabassés à coups de battes de baseball, de tuyaux en fer et de chaînes de bicyclette. ” Négros, communistes, à mort ” La police n’arrête les militants que lorsqu’ils sont bien écrabouillés. À Jackson (Mississipi), elle les emmène en prison ” pour leur sécurité “. Et l’histoire continue…

P.P.S. important : il existe un mouvement de freedom riders palestiniens.

P.S. : pour ceux que le mouvement de Mai 1961 intéresse (clic droit ouvrir) je joins deux videos : http://www.youtube.com/watch?v=HuZQkl09Jho

http://www.youtube.com/watch?v=zRPRprE1p1Y&feature=related

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

collage

Il y a trois décennies, une petite fille rentrait de l’école et disait fièrement : aujourd’hui, j’ai fait du collage…
Lire la suite

Les nuisibles

Je me réveille un matin avec un reste de rêve accroché dans l’oreille : à l’école, la maîtresse…
Lire la suite

TERREMOTO

Des souvenirs de tremblements de terre, dans l'enfance et mon pays natal pour le premier, dans la jeunesse et le pays le plus exotique que je connaisse pour le second. Les deux très forts.