Ça me rafraîchit…

enfant-hopital.jpg

Institut Gustave Roussy, service d’oncologie pédiatrique. Vêtues de masques et charlottes, surblouses et chaussons, les musiciennes apportent leur instrument, douceur et sourire.  Moment de vie quand celle-ci ne va pas, ne va plus de soi. Moment intense pour les musiciennes devant l’unique auditeur dans sa chambre, elles qui connaissent plutôt le grand public du concert. Mais la musique est un rassemblement de solitudes. Allègement de l’archet. Ça ne résonne pas pareil, là.

Sarah Nemtanu, immense violonniste qui a coaché et doublé Mélanie Laurent dans le beau film L’Orchestre, joue aussi pour eux : il n’y a pas de mot devant la maladie alors, c’est la musique qui parle… Mais pas gnangnan, hein ? Et je n’hésite pas : je leur en mets plein la vue. Parce qu’il attendent d’avoir un coup de vent !

Cet enfant préfère la ” musique sérieuse ” ; son choix le porte plutôt vers Jean-Sébastien Bach que Une souris verte. De la musique de professionnels, dit-il ; il aime les sons grattinants, ceux qui lui font du bien dans le bidon.

À la musicienne qui lui demande pourquoi il aime tant la musique, c’est le même enfant qui répond : Ça me rafraîchit la frayeur

Billet écrit à partir de l’émission du 19/11/11 Musique à l’hôpital avec des musiciens de l’ONF France Musique 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Exotique

  Province du Lexiaguo dans le Yunan (Chine) Exotique : l’étranger – de  έξω (exô) au dehors (pour les amis qui…
Lire la suite

Les Pierrots

Quand l'activité principale devient l'observation des moineaux et de leur progéniture : on ne voit pas le temps passer !

Zoom arrière

Je l’annonce solenellement : j’arrête la politique. Cela ne me réussit pas. Ne nous laissons pas prendre dans…

Épuiser le mot

Bon, terminé tout le tintouin, on range les couteaux à huîtres et les toasts, on plie les guirlandes,…