Les changements

Les changements : pour un mieux, on se réjouit. Pour un pire – le plus souvent dit la pessimiste – on se lamente. Et pourtant, chaque minute en est emplie. Alors on tente de s’adapter. On y arrive sinon…

Un des marqueurs de l’âge : commencer à détester les changements. Non que la routine soit systématiquement de mise. On aime bien l’improvisation. Mais pas trop improvisée. On aime bien les changements mais pas trop perturbants. S’adapter à la nouveauté devient difficile : le manque de souplesse se fait sentir. Ça craque aux jointures.
Déjà – et cela a commencé il y a belle lurette – s’habituer à son propre changement ! Ciel ! C’est moi ? Vraiment ? Mais comment est-ce possible ? On ne s’y fait pas. Alors, on apprivoise le nouveau reflet. On ne traque plus la ride. On ne s’habitue pas non plus. On pactise.

Il existe pourtant des créatures dont les changements sont autrement plus perturbants que les nôtres. Voyez plutôt ce que cette petite garce qui va devenir un papillon s’amuse à faire pendant  cette période de sa vie : elle boulotte à une allure incroyable une de mes plantes préférées !
Bon, revenons à nos changements. Le changement d’heure par exemple. Depuis 1975, je ne décolère pas. Quand il fallait envoyer les enfants au lit alors que le soleil était encore haut dans le ciel : personne ne comprenait rien ! Ces jours sans fin… Et plaf, d’un coup, en mars, l’horreur du soir tombé à cinq heures de l’après-midi. Pas un sujet très grave, me direz-vous. Mais deux fois par an, je peste et ne suis pas la seule.


Je ne vais pas aborder les changements intérieurs, les mutations qui s’opèrent dans notre esprit et donc nos actes : trop compliqué, trop personnel. On entend parfois – je dis parfois – : ” j’ai changé “. Mais de quoi parle-t-on ? Ai-je tellement changé depuis ma lecture stupéfaite de La Femme gauchère – moi qui le suis – de Peter Handke ?

Vous avez échappé à la chanson On ne change pas  de Céline Dion. Alors, le changement dans la continuité ou le changement c’est maintenant ?

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Perpète

Je mets la video car deezer ne veut pas me donner cette version et je ne veux que…
Lire la suite

La Rabia

Les mauvaises raisons des colères stupides : quelle perte de temps ! En plus, c'est mauvais pour la santé...
Lire la suite

Sur le pont du Nord

Finalement, que dit-elle cette vieille chanson ? Qu'il ne faut pas qu'une fille aille danser toute seule sinon elle perd sa ceinture dorée. Sa ceinture et le reste... Bon, le pont s'effondre, elle en meurt même si c'est son frère qui l'a emmenée. Continuez l'interprétation et cherchez l'erreur. À l'origine de ce billet, l'invraisemblable, l'incroyable, la terrifiante histoire de Cologne et d'ailleurs [...]
Lire la suite

Les marchands de consolation

Quand on fulmine contre les marchands de bonheur, contre le " bien-être " obligatoire, contre l'anesthésie de la pensée par des outils-pansements très lucratifs !