Qui est là ?

Mon blog a quatre ans. Je n’en reviens pas ! En écho au numéro 1, celui du tout début, j’intitule celui-çi Qui est là ? Êtes-vous-vous là, amis anciens, amis d’hier ou de passage ?

Que s’est-il passé pour vous pendant ces quatre ans ?

Des pertes, des acquis, des rencontres, des oublis (heureusement qu’on oublie), des douceurs, des duretés… Des visages et des textes, des images et des sons. La vie en somme. Vie de dames et d’hommes.

Le monde ne va pas très bien. C’est le nôtre, décourageant par ses recommencements incessants, ses cruelles récurrences de plus en plus serrées, je trouve. Alors, aller puiser de l’énergie dans les belles choses, rester sensibles, quitte à avoir mal, un peu, beaucoup.

On nous dit souvent que c’était pire avant. Bien justement, ça devrait être mieux, non ?
Voilà, je baigne, je me baigne – il n’y a pas que le chien ! – dans la musique, la nature, la peinture, la photo, la poésie, le cinéma… Je chemine avec mes ami(e)s. J’essaie de me tenir loin de ce qui n’est pas le vrai monde, même s’il croit qu’il l’est. Loin mais vigilante, funambulisme délicat, à la fois frustrant et confortable. Mais la poésie est là, vitale, ” attraction céleste ” comme disait Marina Tsvetaïeva, citée hier soir par Erri de Luca.
Voir, faire ce qu’il est possible sachant que c’est peu, si peu… Ne pas faire l’autruche mais savoir qu’on peut si peu. S’engager pour des causes qui vous touchent mais tout touche ! Et que la folie des hommes est puissante, méchamment puissante. Leur créativité aussi.
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
Et leurs baisers au loin les suivent
Comme des soleils révolus disait-il…
Bonne journée à vous tous, bon vent, bon(s) temps.
” Le temps scintille et le songe est savoir “ Paul Valéry Le Cimetière marin
Fidèlement
Cla.jpg

Photo Clarisse Mèneret

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Parce que c’était lui…

Parce que c'était lui... Le Balthazar tiniote, en plus d'une amitié sereine, fait naître une quantité de sensations. Certaines bêtes ont ce pouvoir.
Lire la suite

Les minuscules

Je l'écrirai en minuscule, ce billet sur les petits de tous règnes et ce sera un monde MAJUSCULE. Small is beautiful !

Contretemps

Un contretemps, contre le temps vraiment, et fâcheux – toujours fâcheux les contretemps – m’empêche de poster mes…

Inquiétude

[tg_youtube width=”” height=”” video_id=”hxYG-EU4iSI”] Britten Sea Interludes 3 : Moonlight Elle est tellement moche, cette histoire sans fin…