Olybrius

 

[Précision sur le blog de Brigitte Giraud : on me dit que le lien http://paradisbancale.over-blog.com/ ne marche pas. Le revoici. Sinon, Gooooogle le connaît. ]

 

el-greco-san-bartolomeo-apostolo.jpgSi vous saviez quels chemins de traverse l’on emprunte pour tomber sur un mot ! Par quelles routes secondaires l’on passe pour découvrir les trésors ! Et quand je dis route… pas de bitume, des chemins de traverse, des ” rallongis ” (raccourcis qui rallongent), des voies avec issue.

Je suis partie d’un dragon, oui, d’un petit dragon tenu en laisse. Sur un tableau – voir ci-contre, mon œil n’a vu que ça : le motif du dragon tenu en laisse. Allez savoir ce que ma folle du logis a lu dans ces mots. Ci contre : Le Greco, Saint Barthélémy et en bas à gauche du tableau, tout petit et tenu par une chaîne, l’air franchement misérable : le dragon. Vous le voyez ? Bon, ce dragon m’a intriguée.

Le-petit-dragon-de-Sainte-Marguerite-Pippi.gifAlors, je me renseigne et voici ce que découvre : le dragon, chez les chrétiens, c’est le diable, rien moins ! Et Sainte Marguerite lui a fait un coup terrible à son dragon : il a voulu la croquer et elle est sortie comme ça, toute pimpante, de son estomac ! Enfin, il paraît que c’est grâce au signe de croix qu’elle a fait dans le tube digestif du dragon. Si j’en crois le tableau ci dessus(pas moyen de connaître le peintre, trouvé sur site reinedumidi ! si quelqu’un peut m’aider) elle le ballade en laisse. Bien fait !

Bref, il faut que j’arrive à mon Olybrius !  Mes Olybrius, devrais-je dire…

Eh bien, figurez-vous que les deux Olybrius, romains de nationalité, ont martyrisé chacun une pauvre bergère chrétienne qui – juste retour des choses – est devenue sainte. Le premier Olybrius, gouverneur d’Antioche, aurait martyrisé sainte Marguerite – celle du dragon – et l’autre, gouverneur des Gaules, se serait “occupé” de liquider sainte Reine !

Amis tintinophiles, vous souvenez-vous des insultes d’Haddock ? 

D’un autre côté, si en Occident, le dragon représente le Mal, en Orient, c’est la force et la vie !

Vérité en deça des pyrénées, erreur au delà disait Pascal (oui oui, vous avez bien lu) 

Comme d’hab, en plus du dragon, je voulais vous parler de Haddock et puis et puis, je me laisse entraîner… 

 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

La Maison des souffrants

Brigitte Giraud (me) fait un présent :  http://paradisbancale.over-blog.com/article-dernieres-lettres-a-ma-mere-la-maison-des-souffrants-montreal-18-mars-2011-74716532-comments.html#anchorComment Et comme je suis très émue, je ne dis rien.…

Youps tra la la

Vraiment besoin d’un bon shampoing “à l’intérieur des boyaux de la tête” ! Alors, billet léger, billet mimosa,…
Lire la suite

Avec tout ça…

Du végétal et de l'animal pendant et après l'étrange période. La nature n'a pas dit " Pouce ! ".