Enterrement

Quand les filles s’emparent de la tradition : c’est un joyeux enterrement !

N’ayez pas peur ! Le titre est salement accrocheur, c’est tout. Il va s’agir de fête, en fait.
De mon temps, – ça commence bien – seuls les jeunes hommes enterraient leur vie de garçon. Et la coutume est encore très vivace.

Définition : Fête organisée pour un fiancé à la veille de son mariage, souvent par ses amis masculins dans le but de lui faire goûter une dernière fois aux plaisirs du célibat.
Mais l’expression vient d’une espèce de cérémonie qui consistait à tuer symboliquement celui qui avait commis des fautes – certes de jeune homme mais quand même !

Il faisait donc semblant d’être mort, ses amis chantaient un requiem et baladaient un cercueil dans les rues. On faisait fi du passé : un homme neuf allait renaître, un homme respectable, marié, futur père etc. Bon, on devait pas mal rire et boire aussi. C’était un enterrement très festif.

Puis, dans les années 80, les filles ne veulent plus être en reste. Sur ce sujet comme sur bien d’autres, même si le boulot est commencé depuis longtemps, on galope après l’égalité. Zut, se disent-elles, pourquoi pas nous ? Il est vrai que l’enjeu est de taille !

Alors ” jeune fille “, je ne sais si elles le sont encore mais à la veille de leur mariage, les filles font une fête entre copines, elles se retrouvent – j’espère qu’elle continueront après – et font des trucs marrants histoire de se souvenir ” du jour d’avant “. Il faut que ce soit un peu original voire extravagant.
Et c’est ainsi que ce jour-là :

Voilà qu’un groupe de ” jeunes filles ” débarque sur la plage, portant la même tenue. C’est une séance photo. C’est vrai qu’elles se marrent bien. Faut monter sur les piquets, faut jeter le chapeau en l’air toutes en même temps. Ça dure… On recommence, on s’interpelle. Et, bouquet final, on saute toutes ensemble.
Et moi, voyeuse amusée de la terrasse, j’attrape l’appareil.

Elles vont sans doute continuer la journée comme ça, habillées en bleu ciel, autour de l’héroïne du jour. Il y aura des chansons (en cherchant ma vignette musicale, j’ai trouvé des dizaines de sites sur le sujet : la play list idéale pour l’EVJF – lire Enterrement Vie de Jeune Fille – autant pour les gars, des dizaines de vidéos EVJF et EVG, j’ai trouvé ça un peu triste, je suis rabat-joie), des gags, des gages avant l’engagement.

Mais c’était un joli moment. D’ailleurs, il y aura un autre groupe plus tard. C’était un jour d’EVJF. Tant pis pour l’originalité.

Alors c’est décidé : voici ma musique.

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

As-tu ton style ?

Je dois d’abord faire une rectification : j’ai utilisé hier le mot “acceptation” là où j’aurais dû utiliser le…

ENFIN !

http://www.dailymotion.com/video/x2dgzf_ravel-piano-concerto-in-g-major-arg_music (Comme souvent Deezer fait la tête ! Alors on cherche ailleurs… De toutes façons, on s’allonge, on…