TRADITIONS ! Ou ” Dans la tradition, tout est bon.” Ah bon ?

Quand pour défendre la chasse, un homme politique parle de ” tradition ” et que l’on trouve l’argument un peu court.

Pourquoi se méfier de ce mot ? Parce que comme tous ces mots en -ION, recouvrant tant de champs, on lui fait dire le pire et le meilleur. Parce que derrière son air bonhomme et paternaliste, rassurant en quelque sorte, de sombres imbécillités trouvent refuge.
” La tradition – [donner à travers le temps] – serait de l’ancien persistant dans du nouveau. ” *1 Ah, elle me plaît bien cette phrase !
Parfois, le mots traditionnel est accolé à un autre : L’étiquette « traditionnel » appliquée à des objets, des arts, des récits, des cérémonies, des rites de politesse, des croyances ou des recettes de cuisine, a le pouvoir de jeter un voile sur leur passé et de les instituer comme symboles auxquels s’identifier. *2
On a tous, je pense, un chant traditionnel en mémoire. Cela devient du folklore. Les chants de Noël par exemple… Tiens, le repas de Noël, vous savez cette réunion de famille où tout le monde s’engueule, c’est une tradition que même les incroyants pratiquent.
La religion est championne en matière de traditions. Jusqu’à cette fameuse Fête des fous où l’on peut tout transgresser ! On joue aux dés et on boit dans l’église, on se travestit, on détourne les chants liturgiques : la foire totale ! Ça détend. (Souvenir de René Clemencic et son Consort à Bazas avec l’amie Laure : quel régal, ce concert !)

Voyons… chez nos voisins lointains : au hasard, le Japon. Seppuku, suicide honorable et en public. Très ancienne tradition consistant à se suicider en s’ouvrant le ventre. En général, les copains du samouraï ou du général se croyaient obligés d’en faire autant. Quand la solidarité est aussi une tradition.
Je passe vite sur les massacres de Féroé, Yulin… Rien que les noms me font vomir ! TRADITION, on vous dit !
Plus près de nous, en Espagne, le lancer de chèvre du haut d’un clocher a perduré jusque dans les années 2000 ! OUI, le lancer de chèvre ! Je n’illustre pas !
Et je ne parle pas que de celles où les animaux paient un lourd tribut. Tout de suite après, viennent les femmes ! Il faut lire jusqu’où peut mener le tabou des règles… C’est aujourd’hui.

Tout ça pour en venir aux mots de Monsieur Julien Denormandie, Ministre de l’agriculture sur la chasse à la glu : ” On est un pays rempli de traditions. On ne nous l’enlèvera pas “. D’abord, il cause mal, ce monsieur ; ensuite, peut-être faut-il lui rappeler que les Anglais – qui ont aussi beaucoup de traditions – ont abandonné la chasse à courre !
Voilà, certaines traditions ont disparu et tant mieux ! Que vienne le temps où celles qui satisfont – pour une raison totalement irrecevable, le plaisir de tuer – un petit nombre soient totalement abolies : c’est un souhait très fort.

Un oiseau bien vivant et une chanson très rigolote pour finir légèrement.

* 1 Lenclud G., 1987, « La tradition n’est plus ce qu’elle était… Sur la notion de “tradition” et de “société traditionnelle” en ethnologie », Terrain, n° 9, pp. 110-123.
* 2 Article non signé. Sciences Humaines H.S. n°36 Mars-Mai 2002

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Surchauffe

Quelques sujets de colère et de crainte... Liste non exhaustive.
Lire la suite

Deci delà

Billet très scrogneugneu : pas l'été, pas la plage, pas la foule, pas de bruit. Pas bouger. Laisser passer la belle saison et son cortège délirant. Livre du très lointain. Musique accordées.
Lire la suite

J’m’embrouille

Quand la mémoire flanche... la mémoire des noms et des titres. On se console par la jubilation lorsqu'on retrouve !
Lire la suite

R.A.S.

Il y a des jours comme ça... on a envie de se plaindre. C'est moche mais ça soulage.