Retour des terres lointaines

Chamamé ou tango ? En tous les cas, le vent de la vitesse : Raul Barboza 

J’étais presque là… (à droite) à 1 km de l’Argentine ; P1010828.JPGd’ailleurs dans les prés paissaient des tas de vaches, des vaches en tas, un peu avachies.

Pas des criollo * mais de belles limousines, comme P1010831.JPGça (ci dessous).

À propos de limousine, on roulait dans des engins magnifiques faisant de jolis bruits, de vrais bruits d’automobiles. Et au cinéma, on regardait Clint Eastwood dans sa Cadillac et Alexandre Nevski sur son cheval. Un peu snobs et amusés de l’être vu que ça ne gêne personne. On se baignait, une moitié du corps dans le département des Charentes et l’autre moitié en Dordogne.

 

Et surtout, surtout, les petites princesses du crépuscule nous faisaient cadeau de leur visite, brève, rapide et gracieuse, comme un tango ! (attention, passages express à 9”, 12” et 20”)

* race de vache argentine

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Légende dorée

1 Deux lettres, seulement, deux lettres… Pour tout l’OR du monde !              2 OR pour la sueur du soleil…

L’effet fête

Fêtophobes de tous les pays, unissez vous ! Les ” fêtes “, comme on dit, se faisaient menaçantes Mais…

Bravo !

Braveheart (freeeeeeedom) Il est bien brave… Faut le dire avec l’accent : cela parlera aux bordelais. Mais quand…