Vrac de petits riens printaniers

– Aperçu un couple de geais dans le parc, l’un à la poursuite de l’autre : chic et chouette, petits geais en projet

– D’ailleurs beaucoup d’hommes de tout âge frétillent de revoir des jupes – courtes de préférence – et les créatures qui les portent

– Vu, humé et même cueilli (juste 2) violettes très odorantes au Parc Marceau, cette petite enclave végétale coincée entre les boulevards et Le Bouscat, les plus beaux platanes du mondeP1000768

– Vu aussi au marché un limonaire, un vrai, avec une belle voix, il nous a fait ” Trois petites notes de musique…” et c’était drôlement bien !

pensee.jpg

– Vu encore la première abeille qui honorait la Pensée jaune sur le balcon, rescapée du gel, émues l’une et l’autre, ça se voyait. La Pensée est la fleur du souvenir…

Donc vous voyez, ça avance, ça avance. On ne pense pas plus loin que les lilas à venir. On se suspend à des brimborions. On fait le buvard au soleil. Et c’est tout et c’est pas mal.

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Avant l’août…

Demain commence le mois d'août. Variations autour de mots aimés, mots d'ici et d'ailleurs, de science et de philosophie, de hasard et de joie. Dans le désordre.