Thésée met les voiles

Plein de musiques : j’opte pour l’Ouverture d’Ariadne Auf Naxos de Strauss

Pourquoi Thésée a-t-il abandonné Ariane à Naxos ? C’est pourtant grâce à elle qu’il réussit à sortir du labyrinthe construit par Dédale, un parcours plus redoutable encore que l’affrontement direct avec le monstre qui y vivait, le Minotaure. Quel mystère ! Et que de versions à cette énigme ! Tout ça à cause de Pasiphaé, celle qui a conçu le minotaure avec son taureau blanc : sale affaire. La mythologie, c’est vraiment gore parfois. Elle a eu d’autres enfants avec Minos, notamment Phèdre (Ah… Racine La fille de Minos et de Pasiphaé), Ariane et quelques autre. Ça se passe en Crète.arianne et Phèdre Ariane et Phèdre près du labyrinthe

Et c’est compliqué comme toute les histoires mythologiques. Version courte (?) de l’affaire : Ariane tombe amoureuse de Thésée, lequel vainc le Minotaure grâce à elle. Ils quittent la Crète en bateau.  En cours de route, ils font escale dans l’île de Naxos et c’est là que commencent les variantes (et les ennuis pour Ariane). Un récit veut que Thésée l’y ait abandonnée. arianeElle dormait et il en aurait profité pour reprendre la mer sans elle. L’autre version est beaucoup plus favorable à Thésée : Ariane souffrant d’un violent mal de mer, le héros la débarque afin qu’elle se repose tandis que lui-même remonte à bord. Une tempête entraîne le navire au large et l’y retient longtemps. À son retour, Thésée apprend qu’Ariane est morte. Chagrin.thesee-et-ariane.jpg
[Les deux versions sont d’accord : Thésée oublie de hisser la voile blanche en approchant d’Athènes ; succès du voyage ? Chagrin d’avoir perdu Ariane ? Quoi qu’il en soit, c’est la voile noire qui reste fixée au mât et de l’Acropole où depuis des jours il s’abîmait les yeux à observer la mer, son père Égée la voit. C’est pour lui le signe de la mort de son fils ; du haut d’un rocher il se précipite dans les flots : la mer dans laquelle il tomba porte son nom, Egée. Je trouve Thésée bien gaffeur ! Il ” oublie ” Ariane sur Naxos, il ” oublie ” de hisser la voile blanche…]

Tout ça pour dire que :

Ariane, ma sœur, de quel amour blessée

Vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée ?

est la plus belle chose du monde ! Et que

Et Phèdre au labyrinthe avec vous descendue

Se serait avec vous retrouvée ou perdue.

n’est pas mal non plus !

Et enfin qu’il est impossible de saucissonner les récits mythologiques : quand vous commencez à tirer un fil (d’Ariane, bien sûr) c’est toute la pelote qui se dévide. Mais Racine, lui, c’est le maître !

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Les îles de Lawrence

 http://grooveshark.com/#!/search/song?q=Jacques+Bertin+05+Amiti%C3%A9%2C+claie+ouverte Dur dur de trouver cette chanson mais je ne voulais qu’elle ! Alors, clic droit / ouvrir…

Ginko encore

Merci aussi pour ça : Carmen Amaya ! Saison des cadeaux : ma fille a commencé tôt mais ce…
Lire la suite

D’autres regrets

Il y a les petits regrets (origami, plongeon) et puis les plus lourds, ceux qui vous laissent bien mélancolique. Dans une autre vie, qui sait ?

Soucis de mars

Musique de guerre ? Voyons… La Chevauche des Walkyries (j’allais écrire des Vaches qui rient) ou This is…