Une ombre au tableau

Martine DUBILÉ : le tableau ci-dessous est un des aspects de son travail. Son site en lien sur la page d’accueil du blog.SP A0618

Elle habite très loin, en Pays de Caux. Elle y vit depuis longtemps. Pour moi, elle y est exilée : ses racines sont ici, dans le Sud-Ouest. Les racines ne sont pas toujours plongées en de bonnes terres, les terres ne sont pas toujours nourricières, mais ce sont terres de naissance et d’enfance. Il faut parfois partir, quitter, se séparer, être ailleurs, devenir une femme sans ombre. Et peindre.

Elle est peintre. Les terres d’origine sont-elles trop douces pour sa peinture ? Quand elle vient dans le Sud-Ouest – je ne peux écrire RE-vient – elle dit :

Ici, je me déplie. Je regarde l’incroyable profondeur des ombres portées. Et je pense à ce que disait Duchamp : les artistes sont des porteurs d’ombre .

 Marcel Duchamp donne de l’activité artistique une énigmatique définition :

Les porteurs d’ombre travaillent dans l’infra-mince

[…] Ombre multiple que le soleil vous garde
Vous qui m’aimez assez pour ne jamais me quitter
Et qui dansez au soleil sans faire de poussière
Ombre encre du soleil
Écriture de ma lumière
Caisson de regrets
Un dieu qui s’humilie

Guillaume Apollinaire – Calligrammes – 1918

Peut-être que sans ombre, le corps est un peu absent.

Allons à l’ombre, l’ombre de l’arbre aimé : Ombra mai fu extrait du Xerxès de Haendel par Cecilia Bartoli

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer