Leonardo Vinci ? Non, pas celui-là, l’autre

Final de L’Artaserse de Vinci

Je dresse les oreilles lorsque j’entends parler de l’opéra Artaserse de Leonardo Vinci. En plus, il composait ? Il savait vraiment tout faire celui-là.

De fil en aiguille, je comprends que deux Leonardo Vinci ont existé.250px-Leonardo_Vinci.jpg Vous le saviez, vous ? Vous en connaissez des choses !

Dates du peintre-ingénieur : 1452-1519

Dates du compositeur : 1690-1730

– Première différence : le second (quoique… je me méfie maintenant), n’a pas le petit DA qui sépare prénom et nom.

– Deuxième différence : le second ne sait pas tout faire comme Leonardo Da mais il compose très bien et beaucoup.

– Troisième différence : le Leonardo compositeur a un visage légèrement moins intéressant, à mon goût, que le premier :autoportrait-Vinci.jpg

 Cet auto-portrait (1475/1480 ?) du Da Vinci est peu connu et non avéré de surcroît ; mais je l’aime beaucoup. Oui, c’est vrai, grâce au petit chien blanc que l’on retrouve dans d’autres toiles.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas grand-chose en commun entre les deux bonshommes sauf l’Italie et l’Art. Mais tout de même, Leonardo Vinci… Drôle d’homonymie.

Je ne vous propose pas d’extrait du disque dont la parution m’a fait rencontrer Leonardo Vinci parce que je n’aime pas du tout un des chanteurs vedettes de l’album. Par contre – et cela n’a strictement rien à voir – je vous invite à écouter un peu de Ravi Shankar qui est parti enchanter de sa musique un monde qui est forcément meilleur ! Un de mes grands amis avait un disque superbe où jouaient ensemble Ravi Shankar, Yehudi Menunin et d’autres. C’était d’une beauté… Et aussi, il y a plus de trente ans, j’ai eu l’immense chance et le plaisir fou d’assister à Saint-Émilion à un concert de Ravi Shankar et je revois encore le tablaïste Alla Rakah. Vous pouvez le voir ici avec le grand Ravi et Yehudi Menuhin. NAMASTE नमस्ते

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer

Inquiétude

[tg_youtube width=”” height=”” video_id=”hxYG-EU4iSI”] Britten Sea Interludes 3 : Moonlight Elle est tellement moche, cette histoire sans fin…

Photomaton

Le cher Satie – Airs à faire fuir  – pour accompagner notre promenade Fait-on encore des photomaton ? Des…

Lybie bis

Un autre petit Joubran pour la route qui sera longue et assoiffée. À l’époque où j’allai en Lybie,…