N’allez pas croire…

Pour Jicolas – The Doors : People are strange

N’allez surtout pas croire que je me désintéresse de la vie dite publique. Ce n’est pas parce que je poste des photos de montagnes, de fleurs, d’oiseaux que je vis Au Pays de Candy ou chez les Bisounours.

J’ai été plombée, comme beaucoup d’entre vous, par les 19% d’un parti  ” compatible avec la République”  d’après N. S. dont la xénophobie et la fermeture ne sont plus à prouver. Faut-il que les gens qui votent ainsi aient peur, faut-il qu’ils aient envie de tout verrouiller, de fermer les écoutilles et d’aller bien entre-soi dans leur sous-marin noir ! Oui, atterrée par la brutalité du discours, l’euphorie affichée et cette hargne.

Alors, c’est vrai, je m’accroche au ruban de rivière et au chien qui nage, à l’avancée mouillée de la saison, à cette permanence…

P1010047.JPG

Je me tiens à ces moments de joie ; ou plutôt, ces moments me tiennent ; je n’oublie pas, je lâche et élargis. Je vote, oh oui, pas envie que Sarko-mence (Minvielle) mais dans mon enveloppe en pure perte, je glisse aussi ceci ( à gauche premières asphodèles) P1010042.JPGet ceci (dessous caltha-des-marais) P1010044.JPGet je respire plus large.

Alors, vous me pardonnez de ne pas être tout à fait dans la bataille ? Je retourne à mon ” vrai travail ” (sic ! Quand j’y pense, il nous aura vraiment tout fait).

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Les questions

Toujours l'œil attiré par des trucs bizarres ! Des formes, des couleurs, des matières. On décline, on inverse, on renverse, on imagine, on invente à partir du réel.