Duffy

Toute petite déjà, Duffy m’enchantait ! Je crois que c’est un bouquet d’anémones que j’ai vu en premier ou la mer et ses bateaux peut-être, et je me souviens que j’étais joyeuse qu’une telle peinture existe.

Dans un texte consacré à Dufy, en 1946, l’écrivain américain Gertrude Stein s’exclame : « Raoul Dufy est plaisir », rappelant ainsi que l’oeuvre de Dufy, dans les années les plus sombres – il était alors malade – conservait son pouvoir de séduction par la couleur et sa capacité à exprimer la joie de vivre.


164Dufy.jpg (39744 octets)

Toute cette œuvre se propose et s’anime à la manière d’un théâtre qui serait celui du monde et de la vie. Elle exprime tout ce que peut avoir d’agréable, de noble, d’émouvant, d’harmonieux et de rare une réalité dont elle fait oublier toutes les laideurs. Pierre CAMO DUFY, L’ENCHANTEUR”
Et c’est une élégance pour moi de cacher l’effort derrière une apparente facilité ! Et j’aime beaucoup aussi que Dufy ait peint des décors de théâtre et des tissus pour Poiret et qu’il ait été graveur et qu’il ait tant aimé la musique !

Partout, dans les régates, les foules, les blés, les courses de chevaux, la pleine musique qui s’échappe des dessins d’orchestres, tout y est vie ! Et sonorisé, s’il vous plaît, ça cliquette, ça vivre, ça tinte avec fraîcheur et éclat. Parfois, la joie est si simple.

                           

 Dufy-Violon-Bleu.jpgViolon bleu

Dufy_violon-rouge.jpg 

Violon rouge

                   

                                    Allez, maestro, musique

Darius Milhaud Le Boeuf sur le toit – Décors : Raoul Dufy 

0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Débord

Quand on croit qu'on est débordé et qu'on se demande bien pourquoi. C'est qu'on s'intéresse à trop de trucs : littérature, musique, photo, cinéma, animaux et nature, politique (si si) ; on a des amis et on échange. Tout ça tout ça...

Tunisie

C’est un peu du réchauffé mais quoi de mieux qu’un bon coup de gueule pour reprendre le collier…
Lire la suite

Pour le sens : tant de sens !

Comment extraire le sens de ce mot ? Quatre lettres dont deux fois la même : SENS. Ce S que l'on prononce, dans ce sens là (dans cette acception).
Lire la suite

Sur le pont du Nord

Finalement, que dit-elle cette vieille chanson ? Qu'il ne faut pas qu'une fille aille danser toute seule sinon elle perd sa ceinture dorée. Sa ceinture et le reste... Bon, le pont s'effondre, elle en meurt même si c'est son frère qui l'a emmenée. Continuez l'interprétation et cherchez l'erreur. À l'origine de ce billet, l'invraisemblable, l'incroyable, la terrifiante histoire de Cologne et d'ailleurs [...]

Arrivée Hiver (Série météo)

http://www.youtube.com/watch?v=3hGpjsgquqw&feature=related J’ai beaucoup cherché pour mettre uniquement la musique de L’air du froid (Purcell / King Arthur) : n’ai pas…