“Je suis gong”

Je suis gong
Dans le chant de ma colère, il y a un œuf
Et dans cet œuf, il y a ma mère, mon père et mes enfants,
Et dans ce tout, il y a joie et tristesse mêlées et vie.
Grosses tempêtes qui m’avez secouru,
Beau soleil qui m’a contrecarré,
Il y a haine en moi, forte et de date ancienne.
Et pour la beauté on verra plus tard.
Je ne suis, en effet, devenu dur que par lamelles ;
Si l’on savait comme je suis resté moelleux au fond.
Je suis gong et ouate et chant neigeux,
Je le dis et j’en suis sûr.
Henri MICHAUX in La nuit remue
0 Shares:
Choisissez de suivre tous les commentaires ou seulement les réponses à vos commentaires
Notification
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vous pourriez aussi aimer
Lire la suite

Galet

  La mer mâche ses cailloux Les secoue et les touille Les roule et les compte Écho obstiné…