Une femme s’en va – à Danièle Martinez