La mandarine écrabouillée ou « Oui, je suis dendolâtre »